Orbe Stellaire

Le Forum de l'Orbe Stellaire, guilde du royaume des Clairvoyants. Petite guilde au grand coeur :)
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Aëthu, gardien de la Lumière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aëthu
Ancien
avatar

Messages : 3533
Date d'inscription : 30/04/2009
Age : 36
Localisation : Torcy

MessageSujet: Aëthu, gardien de la Lumière   Ven 03 Juil 2009, 11:38

Cette masse doit peser une tonne, au moins. Et il l'a soulevé d'une seule main. Elle aurait aisément pu fracasser quelques crânes, et passer à travers les corps comme elle glissait dans l'air. Mais la mort n'émanait pas de cette arme. Au contraire, ce que l'oeil prenait pour un reflet n'est pas un simple éclat de lumière, mais une "source" de lumière.

Aëthu y plonge son regard, et se souvient...

D'aussi loin qu'il puisse porter son regard sur le lointain passé de son enfance, il ne perçoit que cela : des cris de joie, une douce lumière, des parents toujours présents, de l'amour en tous recoins. Tout n'était que bonté et générosité. La vie d'un gosse comme tous les gosses doivent la vivre, sans contrainte, sans malheure, sans douleur ni souffrance. Toute la famille est là, l'entoure, le protège. Pas besoin de savoir de quoi il est protégé, la présence suffit.

Aëthu souleva la masse, et la posa sur son épaule. De son autre main, il attrapa son bouclier. Celui-ci brillait de cette lumière à la fois puissante et douce. La lumière ne s'y reflettait pas, elle y émanait bien mieux que tous les feux de ce monde, et pourtant ne brûlait ni la chaire ni les yeux. Quand on y plongeait son regard, on ne pouvait sentir que bonté et gentillesse... Et si Aëthu y plongeait son regard, il se souvenait...

Ses parents incarnaient eux mêmes toute la bonté possible de l'univers. Si l'amour devait être représenté, ils en seraient chacun une moitié. Ils élevèrent leurs enfants avec leur coeur, bien sûr, mais aussi en les guidant sur la voie de la Lumière. Sa mère, aussi resplendissante dans son souvenir qu'il puisse se rappeler, n'a jamais élevé la voie plus haut que nécessaire. Son père, malgré sa peau qui laissaient paraitre de profondes blessures, n'a jamais agit plus brusquement que nécessaire.

L'arme et le bouclier resplendissaient, mais n'auraient rien été sans le reste de l'armure. Objet de tous les soins, pour qu'elle garde sa brillance, elle donnait à son propriétaire plus qu'une forme, elle donnait un statut. La silhouete d'Aëthu était baignée de cette aura indescriptible. Comment la puissance et la douceur pouvaient à ce point se mêler sans s'annuler ou se contrer. Car rien ne doit contrer la Lumière, pas même les souvenirs...

Si son père était toujours présent et bon, il a souvent parlé de la Lumière à ses enfants. Et ses paroles ont toujours laissé des traces, sans jamais avoir eu besoin de les répéter. La guerre était passée par lui, les blessures aussi noires que le chaos lui rappelait des douleurs plus noires encores, et la souffrance de la mort était omniprésente. Et malgré ça, l'espoire vivait toujours en lui, qu'il confiait à ses enfants, dont les oreilles s'ouvraient toujours en grand pour lui.

[to be continued]
Revenir en haut Aller en bas
Aëthu
Ancien
avatar

Messages : 3533
Date d'inscription : 30/04/2009
Age : 36
Localisation : Torcy

MessageSujet: Re: Aëthu, gardien de la Lumière   Ven 03 Juil 2009, 14:30

La tenue entière était un symbole à elle seule. Mais tout cet éclat, brillait par dessus tout un heaume. La lumière faisait disparaitre tout le visage, à peine pouvait-on distinguer quelques nobles tentacules bleues s'en échapper pour recouvrir négligemment le plastron. Cependant, parmis dette curieuse obscurité, il subsistait deux traces, les yeux d'un bleu si extraordinairement clairs qu'ils en paraissaient éclater. Et nul n'a su y plonger son regard sans être envahi par des sentiments forts, et parfois, même, des souvenirs d'une vie ancienne...

La voix du père était comme tout le reste, à la fois lourde de sagesse ancienne et clair de lucidité. Elle exprimait toute la douleur de la pertes d'amis chers et la joie de vivre parmi la chair de sa chair. Il guidait ses enfants par sa voix. Il les guidait sur un chemin difficile, que l'on ne peut faire que seul. Un chemin qui nous faisait parvenir plus haut que les montagnes, plus haut que les étoiels. Un chemin qui mène vers la Lumière.

Et si le regard ne s'arrêtait pas sur le heaume, si l'on reculait pour mieux apprécier la forme du Paladin, nous ne verrions pas que l'armure étincelante, les yeux bleus, l'aura lumineuse. Nous verrions que la Lumière ne venait pas que de ce corps massif. Quelque chose ferait tendre les yeux vers le ciel, avec cette ferme mais incompréhensible sensation que la Lumière venait du haut, arrosait le sol comme une fontaire dorée, comme un doux souvenir...

Le visage du père était toujours le même, rayonnant. La voix était toujours la même, forte et douce. Mais les paroles avaient changé. Elles parlaient de notre monde, Draenor. Elle parlait de nos ancêtres. Elle parlait des Etres de Lumières. Des démons venus pour ravager toute trace de vie. De la douleur, de la peine, de la Mort. Mère était là, ce jour-là, et pour la première fois de sa vie, Aëthu la vie pleurer. Les larmes étaient comme le cristal, et elle souriait.

Ensuite, ce fut le chaos, puis les ténèbres.

Quand Aëthu s'est réveillé, il était allongé sur la terre ferme. Autour de lui, des débris du vaisseau. A ses côtés, seule, restait sa soeur.
Revenir en haut Aller en bas
 
Aëthu, gardien de la Lumière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [update 2.0] Quêtes de classe: 7 orbes de lumières En un coup, 3 fois, sur un seul assaut?
» [PS4] Recherche de joueurs pour la Prison des Vétérans
» 4.0.1 et tangibilité de la Lumière
» Le pouvoir et la lumière sont en toi(Libre)
» Comment monter mon niveau de Lumière ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orbe Stellaire :: Présentation de votre ego IG-
Sauter vers: