Orbe Stellaire

Le Forum de l'Orbe Stellaire, guilde du royaume des Clairvoyants. Petite guilde au grand coeur :)
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Belrinne du clan Frostwolf

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lühanne
Orbeux(se)
avatar

Messages : 303
Date d'inscription : 14/05/2010
Age : 29
Localisation : J'vais pas vous l'dire !

MessageSujet: Belrinne du clan Frostwolf   Mer 06 Juil 2011, 09:55

Chapitre 1 : Sœur de sang.



Le feu crépitait légèrement face à elle. Ses nouveaux compagnons du poing de Runthak étaient assis tout autour du feu, éclairé par un faible halo. Certains venaient déjà de conter leur histoire et la nuit était bien avancée. Les regards se tournèrent vers l’orque.
-Groumpf, je suppose que c’est mon tour de vous conter mon passé…
Les autres acquiescèrent, certains avec un sourire, d’autre l’air un peu plus grave. Belrinne baissa les yeux et remua la tête de droite à gauche, lentement. Une main, ou une patte, puissante se posa sur son épaule gauche.
-Aller, ne nous fais pas mariner comme ça. Raconte nous ton histoire !
Khrom, le général venait de parler.
-Je reviens tout de suite.
L’orque se leva et entra dans sa tente. Après quelques minutes, elle ressortit, tenant une fiole et un petit sac dans ses mains.
-Bon, j’suis pas douée pour les histoire moi…Hem..
Belrinne déboucha le flacon et huma le parfum.
-Pouah, ça pue ! Enfin bon, cul sec…
Elle avala le contenu d’une traite et fit une grimace.
-Gniark….J’sais pas si c’est le goût normal ou le temps, mais c’est dégueu…
-Qu’Est-ce que c’est ?
-Une potion de mon ancien maître, Drek’thar. J’ai jamais été doué pour la magie. Donc, pour imiter un pouvoir chamanique, il m’a donné ça…et également ..
Elle ouvrit le petit sac qu’elle avait rapporté et en sortit une bonne quantité de poudre.
-…des cendres d’un élémentaire de feu. Pour imiter la vision… C’est partit !
Belrinne passa sa main loin au dessus du feu et commença à faire tomber de la cendre sur les flammes qui grandirent en crépitant jusqu’à lécher la main de l’orque qui ne ressentit aucune brûlure. Les flammes changèrent lentement de couleur au fur et à mesure que les cendres tombaient dans le feu. Des images floues apparurent. Belrinne retira sa main du feu et se concentra, son visage tordu par l'effort fourni. Les images se firent plus nettes. Les sons sortaient également des visions.

« L’orque regardait le sol, penchée sur un corps de loup. Le sol était rouge, stérile. De petits cailloux parsemaient la plaine. Une ombre se pencha sur l’orque, la recouvrant totalement. Elle se retourna et fit face à un ogre. La surprise qu’elle pouvait ressentir disparue rapidement, et elle parla d’un ton ferme.
-Euh…écoute mon grand..j’suis pour une bonne bagarre…mais l’Général il a dit que j’de…
-Moi détruire, vous mourir !
L’ogre interrompu Belrinne et frappa de sa masse à l’endroit ou elle s’était tenue une seconde avant.
-Tu l’auras voulu !
Elle esquiva un autre coup de l’ogre et frappa avec son pied les cotes de son ennemi, ce qui le déstabilisa. Un coup de hache puissant le décapita d’une façon nette et précise. La tête de l’ogre roula sur le sol, figé à jamais sur une expression de totale incompréhension, à l’image de sa bêtise. Son corps chuta sur les genoux, puis s’étala au sol, sans vie. L’orque prit le loup sur ses épaules et ramassa la tête d’ogre avant de partir. Déjà des condors venaient tourner autour du corps sans vie en émettant des cris étranges. »

-Oups…c’était pas ça…
Les autres rirent de bon cœur.
-Non, attendez, j’vais y arriver….Ah voila !
De nouvelles images et de nouveaux sons sortirent du feu.

« Le paysage était blanc et en pente. Des arbres, sûrement des sapins, étaient recouvert de neige. Des traces de pas sillonnaient la région, menant jusqu’à une grotte.
-T’as même pas le courage de le toucher Selka !
-Je…
Selka regarda le corps décomposé du loup et approcha sa main, tremblante et la retira aussitôt sans le toucher.
-Non, je peux pas ! Mais j’suis sûre que toi non plus tu le toucheras pas !
-Tu paris ?
Un large sourire se dessina sur le visage de Belrinne. Elle passa sa main au dessus du squelette et souffla, peu rassurée. Elle trembla un peu, hésitante, puis posa la main sur le crâne du loup. Une cote se détacha et tomba au sol dans un petit bruit. Les deux orques sortirent précipitamment de la grotte en hurlant.
Après quelques pas dans la neige elles se regardèrent et gloussèrent. Le soleil commençait à disparaître par delà les montagnes environnantes. Il faisait de plus en plus sombre, et un petit vent se leva, faisant tournoyer la neige autour d’elles.
-Il vaut mieux rentrer Belrinne, où on va se perdre et se faire disputer.
-Moui…Mais toujours est-il que moi je l’ai touché et pas toi !
Belrinne partit devant en ricanant et en courant, suivie par Selka qui lui criait après.
-Mais t’as eu peur toi aussi ! Ça compte pas !


Après une heure à courir dans la neige, les deux orques rentrèrent au camp. Elles se séparèrent, rentrant chacune dans le foyer de leur parents.
Rapidement le père de Belrinne la stoppa une fois à l’intérieur.
-B’soir père.
-Tu as encore crapahuté dans la neige toute la journée ? Et ton entraînement avec Drek’thar ?
-Bah…euh…
La jeune orque baissa les yeux.
-J’y suis pas allée…
-Belrinne !
-Mais, père, je …
-ça suffit ! Va dormir ! Je t’emmènerais moi-même chez Drek’thar avant d’aller prendre mon tour de garde !
-Mais je …bien père…
Belrinne s’inclina humblement et partit dormir. Ou du moins, son père le croyait t-il. Il s’installa à la table , face à sa femme.
-Je commence à désespérer. Elle ne veut rien apprendre, elle ne pense qu’à s’amuser !
-Pourquoi tiens-tu tant à ce qu’elle soit chaman ?
-Parce que c’est plus important que de devenir garde.
-On l’est tout les deux je te signale !
-Il nous faut des chamans ! Et c’est une expérience unique. Je veux le mieux pour elle.
-Je le sais bien, mais c’est à elle de décider. Depuis toute petite elle s’entraîne avec une hache en bois sur des mannequins. Elle aime le combat, elle sera une guerrière.
-Et bien moi, je l’emmènerai chez Drek’thar. Un point c’est tout !
Belrinne écoutait la conversation, cachée. Elle était triste de décevoir son père. Son visage se durcit , montrant la détermination. Pour son père, elle y arriverait. Elle serait une chamane. »

Les images changèrent, montrant une tente un peu plus grande que les autres. Un viel orc était assis en tailleur près du feu. Ses yeux étaient blanc. Les flammes montrèrent différents jours se succédant.



« Les jours s’écoulèrent. Belrinne apprenait l’histoire de son peuple mais également ce que Drek’thar avait apprit sur ce monde nommé Azeroth. Mais la magie, elle n’y arrivait pas du tout. Selka, quand à elle, apprenait très vite. Elle savait déjà utiliser des pouvoirs mineurs, même si elle n’était pas plus douée que ça selon les dires de Drek’thar. Selka et Belrinne suivaient les cours du vieux chaman ensemble. Mais après quelques semaines, elles décidèrent de s’éclipser le temps d’une journée.
-Je vais stopper les cours de chamanisme Selka, j’suis pas douée pour ça..
-C’est dommage.. Tu vas faire quoi ?
-Guerrière ! J’suis faite pour le combat !
Selka sourit à son amie.
-Bon, aujourd’hui on va…
Belrinne ramassa une lance en bois qu’elle avait fabriqué.
-Chasser !
Les deux orques partirent à travers les bois gelés des montagnes d’altérac.
Après plusieurs minutes, elles trouvèrent un ours.
-La, un ours, tu le vois ?
-Je vais le contourner, attends…
Belrinne rampa dans la neige pour contourner les arbres et avoir une bonne vue sur l’ours. Une flèche transperça l’air et se planta dans la gorge de la bête. Trois gnolls sortirent des bois.
Les nouveaux arrivants regardèrent autour d’eux, humant l’air. Ils arrêtèrent leur regard sur le buisson où Belrinne se cachait.
-Intrus !
L’archer tira de nouvelles flèches vers les plantes. L’orque sortit de sa cachette en sautant partout.
-Hey, c’est dangereux !
Elle envoya sa lance qui fendit l’air et transperça le gnoll le plus proche à l’épaule. La lance fit reculer son passager et elle se planta dans la gorge du second gnoll. La jeune guerrière sortit une courte lame accrochée à sa ceinture et s’élança sur l’archer indemne. Elle évita de justesse un coup de poing et chuta au sol. L’archer banda l’arc, la visant en pleine tête. Selka sortit de son buisson et envoya un caillou à la tête de l’ennemi ce qui le déstabilisa une seconde. Belrinne en profita pour lancer une poignée de neige dans les yeux de l’archer. Ce dernier se contorsionna en hurlant, lâchant ses armes. La guerrière planta sa dague. Le sang gicla, recouvrant sa poitrine alors que le gnoll tombait au sol, ses yeux vide d’expressions et de vie.
Le premier gnoll s’était , au prix d’un terrible effort, dégagé de la lance et était partis vers la seconde orque. Il planta son épée dans la jambe de Selka. Celle-ci hurla et tomba au sol, son sang se répandant sur la neige.
-Selka!
Belrinne ramassa l’arc au sol et décocha une flèche qui frôla le gnoll.
-Gol’kosh !
Elle retenta une seconde, puis une troisième fois avant de le toucher au ventre. Belrinne courra vers son amie, qui gisait au sol tremblante, pleurante.
-J’ai…j’ai mal…
Le sang coulait abondamment de la blessure, se répandant sur la neige qui fondait au contact.
La guerrière retira sa cape en peau de loup et l’attacha autour de la blessure de Selka, puis serra fort pour stopper l’hémorragie.
-ça devrait aller mieux…
-Tu es…toujours la pour moi…Tu es tellement forte Belrinne…
-Je serrais toujours la pour toi Selka !
Belrinne ramassa l’épée du gnoll et se fit une entaille dans la main, puis la tendit à son amie.
Selka prit l’arme, fit de même et serra la main de Belrinne.
-Tu es ma sœur de sang à présent ! Je serais toujours la pour toi Selka, je te le promet. Quand tu auras un soucis, je serais la ! »

Les flammes redevinrent normal.
-J’suis allée bien trop loin la…Ah oui, je sais !
Certains dans le camp baillaient un peu mais semblaient rester attentifs.

_________________
- Lühanne, soins ! Mais qu'est-ce qu'tas foutue bordel ?
- Euh... Quoi ça ? < était afk > Han, j'ai eu une déco serveur !


Revenir en haut Aller en bas
Lühanne
Orbeux(se)
avatar

Messages : 303
Date d'inscription : 14/05/2010
Age : 29
Localisation : J'vais pas vous l'dire !

MessageSujet: Re: Belrinne du clan Frostwolf   Mer 06 Juil 2011, 09:56

Chapitre 2 : Thrall.



Belrinne attrapa une nouvelle poignée de cendre et les jeta dans les flammes. De nouvelles images se formèrent dans le feu, plus précises au fur et à mesure que les traits de l’orque se déformaient sous la concentration.

« Selka montrait avec fierté à Belrinne le bandage un peu rouge qu’elle avait à la jambe.
-Voila ! Moi, j’aurais sûrement une cicatrice !
-Pfff…J’en aurais aussi un jour, tu verras !
Son amie lui sourit et Belrinne lui rendit son sourire. La lutte contre les gnolls leur avait peut être fait du bien finalement.
-Hum.. Ils font quoi eux ?
Belrinne montra du doigt depuis la fenêtre de sa maison trois chasseurs orcs, accompagnés de leur loup, et qui transportaient un masse imposante. Ils étaient recouverts de chaudes et épaisses fourrures. La température avait énormément baissé ces derniers jours, signes que l’hiver était là. Sortir en pleine nuit était dangereux et strictement interdits aux enfants. Selka regarda à son tour.
-Bizarre..on dirait pas un animal…
-T’es sûre ? Ça pourrait être un ours..
-Ils l’emmènent chez Drek’thar. Ça doit pas être un ours Belrinne.
Quelqu’un frappa à la porte. Elles sursautèrent.
-Gerlosh !
Le père de Belrinne ouvrit la porte. L’un des chasseurs attendait derrière. Un vent froid s’engouffra dans la maison, faisant frissonner les jeunes orques.
-Gerlosh, rejoins-nous à la tente de Drek’thar. On a trouvé un orc dans les montagnes. Il ne fait pas partie du clan.
-J’arrive.
Le guerrier referma la porte et alla chercher de lourdes et chaudes fourrures pour sortir.
Belrinne chuchota à Selka.
-T’as entendu ça ? Faut qu’on aille voir !
-On a pas le droit de sortir Belrinne !
-Qui le saura ?
La jeune guerrière affichait un sourire confiant. Selka de son coté semblait très inquiète. Le père de Belrinne revient, emmitouflé jusqu’aux oreilles. Il posa un regard sévère sur sa fille.
-Et toi, interdiction formelle de sortir ! Tu m’as bien compris ?!
Elle acquiesça en silence et déglutit. Elle n’avait jamais vu son père aussi strict. Depuis qu’elle avait tourné sa formation vers le maniement des armes en se détournant de la magie, il était distant avec elle.
Gerlosh sortit pour rejoindre la tente de Drek’thar. Selka regarda Belrinne. L’orque semblait perdue dans ses pensées.
- ça va pas ?
- Si si ça va…


Les semaines passèrent. Le nouveau venu était un jeune orc du nom de Thrall, fils de Durotan, l’ancien chef de camp. Il avait fait toutes les tâches qu‘on lui avait confié et faisait maintenant partit du clan.. Et surtout, il avait les yeux bleus, signe de destinée pour les orcs. Belrinne avait également les yeux bleus. C’était la raison pour laquelle son père tenait tant à ce qu’elle soit chaman. Thrall était devenu le disciple de Drek’thar.
La jeune guerrière s’entraînait comme tout les jours. Elle avait déjà brisé deux haches en bois, et un pantin. A présent, elle s’entraînait avec une arme en métal.
-Plus fort Belrinne ! Plus précis ! Un manchot ferait mieux ! Allez !
Son maître était dur avec elle. Mais elle savait que c’était pour son bien. Belrinne avait prit du muscle depuis le temps, et ses coups étaient plus forts. Cela dit, elle manquait encore de précision.
-ça suffit pour aujourd’hui Belrinne. Va te reposer.
L’orque posa son arme dans la tente de son maître et s’inclina avant de partir chez Drek’thar retrouver Selka.


-Tu as déjà fini ton entraînement ?
- Bah oui. Et j’ai mal partout. Tu n’as pas fini toi ?
- Drek’thar passe tout son temps avec Thrall. J’étudie seule.
- Il paraît qu’il est devenu chaman ?
-Oui.
Selka baissa les yeux, honteuse.
-En si peu de temps ?
-Oui…Et moi j’étudie toujours…
-Mais il est plus vieux que toi.
Selka semblait très triste de progresser aussi lentement.
-Bon, viens Selka ! Le repas commence bientôt. Et j’ai faim !
L’apprentie chamane acquiesça et suivit son amie. Elles rejoignirent le reste du clan autour du feu. Un étranger était arrivé au camp depuis quelques jours. Ce soir la , Thrall le défia en duel et le vainquit. L’étranger n’était autre qu’Orgrim Doomhammer. Thrall et lui parlèrent quelques heures. La jeune guerrière s’était rapprochée et écoutait comme elle pouvait la discussion.
-… ien le fils de Durotan. Ensemble nous réussirons à délivrer notre peuple. Tu as le clan Frostwolf derrière toi !
Plusieurs orcs se levèrent autour d’eux. Ils étaient tous prêt à suivre Thrall dans son combat. Même le père de Belrinne. Elle se leva.
-Moi aussi je veux délivrer notre peuple ! Je viens !
Les regards se tournèrent vers la guerrière. Tous éclatèrent de rire devant cette annonce. Le rouge monta aux joues de l’orque. Seul son maître n’avait pas rit.
-Je suis prête à me battre moi aussi ! Arrêtez de rire !
Le maître de Belrinne se leva et s’approcha de son élève, posant une main ferme sur son épaule.
-Non tu n’es pas prête. Et tu es surtout trop jeune. Rassies-toi, tu n’iras pas.
Elle n’avait jamais eu aussi honte de sa vie. La guerrière retourna à la tente de ses parents suivie de Selka.
-Je suis sûre que tu aurais été d’une aide énorme sur le front…
-Ils verront ! Ils se sont moqués…je serais la meilleure des guerrières ! »


Belrinne sembla émue face à ses souvenirs particulièrement fort et sensible. Halija la regarda dans les yeux.
-Tu vas pas chialer…En tout cas, t’étais une bagarreuse en étant gamine !
-On ne se change pas !
L’orque regarda autour d’elle pour remarquer que certaines personnes dormaient. Elle haussa les épaules, se concentrant à nouveau.

« Son père était partit depuis des semaines déjà. Belrinne continuait de s’entraîner dans les montagnes d’Altérac. Un jour, un éclaireur vient voir sa mère. Son père était tombé au combat pour délivrer les orcs, et Orgrim Doomhammer aussi. Le monde de l’orque s’écroula. Pourquoi était-elle autant affectée ? Il était mort avec honneur. Mais son père avait toujours voulu le meilleur pour elle. Il était partit au combat sans lui dire au revoir. Elle l’avait déçu. »


-J’ai continué à m’entraîner très dur après ça. Je voulais montrer à tout le monde de quoi j’étais capable, surtout à mon père…
La voix de Belrinne se brisa un court instant.
-Les mois ont passé, et nous avons migrer vers Kalimdor sur ordre de Thrall. Le fléau avançait dans les royaumes de l’est. Lors de la bataille du mont hyjal, on m’a encore refusé l’accès à la bataille. Ma vraie première bataille se passa un an plus tard. J’étais devenue une guerrière assez forte, même si encore un peu jeune et trop téméraire. J’ai tout de même réussie à m’infiltrer dans les rangs pour la guerre contre Daelin Proudmoore. Selka de son coté avait réussi à devenir une chamane. Drek’thar l’avait même félicité. Elle finit par partir d’Orgrimmar après une année ou deux, en mission en Féralas. Mais, ça, se sera pour une autre fois. Donc, ma première bataille….

_________________
- Lühanne, soins ! Mais qu'est-ce qu'tas foutue bordel ?
- Euh... Quoi ça ? < était afk > Han, j'ai eu une déco serveur !


Revenir en haut Aller en bas
Lühanne
Orbeux(se)
avatar

Messages : 303
Date d'inscription : 14/05/2010
Age : 29
Localisation : J'vais pas vous l'dire !

MessageSujet: Re: Belrinne du clan Frostwolf   Mer 06 Juil 2011, 09:57

Chapitre 3 : Theramore


« Les bateaux accostaient sur la côte, tout autour de la ville de Theramore. L’aube n’était pas encore là quand les orcs posèrent pieds sur les plages. Ils se mirent rapidement à la construction d’avant poste. Des catapultes furent posté tout autour de la cité.
Theramore siégeait devant elle, grande, fortifiée. L’air marin emplissait ses narines. Une douce brise soulevait des quantités négligeable de sables et les faisait virevolter entre les tentes posées sur la plage. En haut des remparts de la ville, des dizaines de soldats se massaient, arcs et arbalètes à la main. Le capitaine du régiment de Belrinne passa ses soldats en revue.
Thrall, accompagné de Rexxar, le Mok’nathal, posa pied au sol. Les commandants de chaque bataillon les rejoignirent. Une humaine se téléporta au milieu du groupe. Quelques minutes plus tard, ils saluèrent le chef de guerre avec respect. La mage repartit. Le capitaine revint vers ses troupes et les toisa du regard.
-Ecoutez moi bien ! Notre objectif n’est pas de réenclencher une guerre avec les humains. Si nous sommes là aujourd’hui, c’est pour vaincre l’amiral Proudmoore. Aussi, évitez de tuer les soldats de Theramore dans la mesure du possible !
-Oui Capitaine !

Les minutes défilèrent sans que rien ne ce passe. Le chef de guerre s’avança suivie de Rexxar. L’amiral Proudmoore apparut au sommet des remparts.
-Amiral ! Je suis Thrall ! Chef de guerre de la nouvelle horde. Nous ne souhaitons aucun conflit avec vous. Rendez-vous maintenant et promettez de nous laisser en paix, et le sang ne sera pas versé. Continuez, et nous serons dans l’obligation d’attaquer.
L’humain éclata d’un rire gras et regarda avec mépris l’orc.
-Votre espèce contre nature ne mérite qu’une seule chose : La mort ! Et je vais vous la donner animaux sauvages !
Thrall et Rexxar s’éloignèrent avec méfiance. L’amiral recula et cria.
-Tuez-les tous !
Les humains commencèrent à user de leurs arcs, fusils et arbalètes pour tirer à vue sur tout ennemi à portée. Les catapultes orc firent feu. Les murs de la cité tremblèrent. Des tornades de poussières se soulevèrent. Les attaques des humains se calmèrent. Des pans de murs se fissurèrent et s’écroulèrent. Partout des cris de guerre s’élevèrent. Rexxar, accompagné d’un troll et d’une espèce de panda, pénétra dans la cité suivit par des bataillons entier. »

Le feu crépitait au milieu du camp. L’heure avancée faisait somnoler bon nombre des recrues du poing de Runthak.
-C’est là que j’ai compris ce qu’était une bataille. Je n’aurais jamais cru voir une telle chose. Pourtant…

« Les forces orcs avançaient à la suite du Mok’nathal et sa compagnie. Les défenses de la cité s’activèrent et se mirent à tirer des flèches et des projectiles qui déstabilisèrent la cohésion des bataillons orcs. Les soldats de l’amiral se jetèrent dans la mêlée, profitant de la cohue pour tailler dans le vif. Les morts se comptaient pas dizaines. Les orcs se reprirent et contre-attaquèrent. Les vagues humaines commencèrent à faiblir sous les assauts féroces des peaux vertes. Des catapultes pénétrèrent dans la ville. Les tours continuèrent leurs bombardements jusqu’à être détruites.
La folie du combat, la rage sanguinaire, la colère, toutes ces émotions se mélangèrent en Belrinne. Elle se jeta en avant, suivant l’armée orcs. Les forces humaines furent repoussés et massacrés. Les soldats de Theramore fidèle à Jaina restèrent loin de la bataille, prêt à se défendre en cas d’attaque. Mais la horde ne s’occupa pas d’eux.

Après de longues minutes de combats, l’amiral fut encerclés. Rexxar chargea suivit des forces de la horde. La garde personnelle de l’amiral se défendit avec l’énergie du désespoir. Nombre d’orcs furent tués.
Belrinne esquiva un coup d’un soldat humain puis lui donna un coup de sa hache. Son adversaire l’esquiva et contre-attaqua immédiatement. L’arme fit une profonde entaille dans l’abdomen de l’orque. Elle se contorsionna sous le coup et mit un genou à terre. L’humain poussa un cri de triomphe et s’apprêta à la décapiter. La guerrière frappa avec le bout du manche de son arme le pied de l’humain. Celui-ci s’éloigna à cloche pied en hurlant de douleur avant de s’écrouler au sol en perdant l’équilibre.

De son coté, Rexxar donna un coup à l’amiral. Ce dernier s’écroula au sol. Les humains baissèrent leurs armes quelques secondes après.
-Vous…n’êtes…que des…bêtes…
Jaina se téléporta près de son père. Celui-ci mourut devant ses yeux. Thrall arriva et s’adressa à la mage.
-Jaina…Je suis désolé. La horde n’attaquera pas Theramore. Nous allons partir.
-…Merci Thrall…
La mage pleura son père. Les forces orcs s’éloignèrent et retournèrent en Durotar. Berlinne fut évacué et soigné. »

-Première bataille.. J’ai pris goût à ça !
L’orque souleva son plastron. Sur le coté droit de son abdomen, elle avait une large cicatrice semblable à une grosse griffure..
Halija la regarda en fronçant les sourcils.
-Nan mais attends…C’était ya longtemps ça… Comment t’as pu débouler au poing ?
Belrinne sourit.
-Et bien… Par la suite, j’ai affronter les centaures en Durotar ainsi que les hurans et d’autres petites troupes…Puis, j’ai retrouvé mon oncle, Nelash, frère de mon père. Il était commandant dans l’armée de la nouvelle horde. Il m’a affecté à différents endroits…Le dernier en date était Orneval…Mais, j’me barrais toujours de mon poste. Y’avait des sentinelles partout ! Des elfes de la nuit ! Alors, j’les pourchassais….Evidement, ça a pas plut…
L’orque vida le reste de son petit sac dans le feu. De nouvelles images se formèrent.

« L’orc écoutait le rapport du capitaine de la garde d’Orneval. Belrinne était à coté, l’air visiblement gênée. Nelash posa sa main sur son visage.
-Tu as quitté ton poste parce que tu as cru voir une sentinelle, et tu es partie quatre heures ?!
-Beh …oui.. C’était pour protéger le camp !
-En le laissant sans surveillance ?!
Elle resta sans voix, et sourit d’un air gêné.
-C’est pas drôle Belrinne ! Bon…je vais te changer d’affectation…
Le commandant prit congé et ils partirent tout deux pour Orgrimmar.


-Tu sais Belrinne…J’ai promis à ton père de veiller sur toi si il ne revenait pas quand nous sommes parti libérer les camps. Mais là…tu dois apprendre la discipline !
Les deux orcs avancèrent tout en parlant vers la place centrale. Nelash ralentit puis s’arrêta quand il arriva près d’un combattant vêtue d’une armure au ton rouge.
- Runthak ! Mon vieil ami !
Celui-ci se retourna et observa l’oncle de Belrinne.
-Nelash ! Cela faisait longtemps !
-Oui ! Je ne m’attendais pas à te voir ici.
L‘orque regarde les deux chef et s‘éloigna un peu. Mais de la ou elle était, elle entendait encore des brides de la conversation. Les pouvoirs chamaniques contenue dans la poudre donnèrent tout les détails.
- Alors, qu’est-ce qui t’amène à Orgrimmar ?
- Ma nièce. Je dois lui trouver une nouvelle affectation…C’est une guerrière, elle sait se battre..Mais elle manque de discipline…Ah. Et toi alors ?
- Oh, rien de nouveau. Toujours à protéger la cité. Ah, et Thrall m’a confié de monter une arrière garde. Azeroth recèle de nombreux dangers, et avec tout le monde qui part vers le nord gelé…
-Belrinne voudrait aussi y aller. Mais je refuse. Elle n’est pas assez disciplinée et entrainée. Elle ne trouverait que la mort. Il lui faut du temps encore.
-Une tête brûlé ?
-Exactement.
-Comme nous à son âge !
- Oh oui, ça tu l’as dit ! On a fait de belle bêtises !
Ils rirent de bon cœur. Runthak prit soudain un ton sérieux et regarda son ami droit dans les yeux.
-Nelash. J’ai une proposition à te faire.
-Quoi donc ?
- Je viens de te parler de mon…unité qui se monte. Evidemment, ce ne sont pas des combattants d’élites, mais apparemment, t’as nièce n’en est pas encore une non plus.
- Oui, elle a encore beaucoup à apprendre.
- Et bien, l’arrière garde sera entrainée et apprendra les rudiments du combats, de la survie, de la discipline et de la vie de groupe; à la dure.
-Je vois…
Nelash se gratta la barbe pensivement.
-Je pense que ce serait une bonne chose pour ta nièce.
-Tu sais, c’est une forte tête. Elle aime bien fait étal de sa force. Et ne suit pas trop les règles.
-Elle apprendra, fais-moi confiance.
- Hum….Bien, je pense que ça peut pas lui faire de mal ! Je vais l’affectr à ton unité ! Ou se trouve le camp ?
-Dans les terres ingrates.
-A Karghat ?
-Non, indépendant.
-Je vois…
Nelash se rapprocha de sa nièce.
-Belrinne, je te présente Runthak, un vieil ami.
-Trom’ka !
L’orque salua aussi respectueusement que possible.
-Trom’ka jeune guerrière.
-Belrinne, je t’ai trouvé une nouvelle affectation. Dans l’unité de Runthak. Qui s’appelle ?
-Le poing de Runthak.


Quelques jours plus tard, Belrinne arriva dans les terres ingrates, devant une zone de la horde non répertoriée. L‘orque posa pied à terre.
-Bon…c‘est l‘moment Nilsa…
L‘animal frotta son museau contre la paume de sa maîtresse comme pour la rassurer. La guerrière caressa son amie en souriant. Elle poussa un long soupir puis prit une profonde inspiration et pénétra dans le camp.
-Euh…Trom’ka.
Les quelques personnes présentes relevèrent à peine la tête. Une elfe de sang s’approcha de l’orque.
-Bonjour. Qui es-tu ?
-Belrinne ! J’suis la nouvelle…
Elle détailla l’elfe. Elle avait une taille assez fine comme toute les personnes de sa race. Ses cheveux blond, presque blanc, étaient attaché en natte dans son dos, d’une manière assez sobre. Derrière elle, plusieurs bougie était allumés. Il y avait des livres posé devant sa tente. Celui du dessus de la pile était intitulé : La lumière : Les préceptes fondamentaux.
- Je vois. Je suis Invéna, prêtresse de la lumière.
Belrinne tendit une lettre à l’elfe.
-Qu’Est-ce que c’est ?
-C’t’une lettre du commandant responsable de mon affectation…
-Tu la donneras au Général, quand il reviendra. En attendant tu peux t’installer.
La prêtresse retourna vers ses bougies et ses livres. Elle prit le premier sur la pile, l‘ouvrit, et se mit à le lire avec grand intérêt. La guerrière s’approcha d’une tente montée, suivie de sa louve. Elle commença à ranger ses affaires.

Quelques minutes plus tard, trois personnes rentrèrent dans le camp.
-Tiens, voila le Général.
Un tauren posa son fardeau au centre du camp. La prêtresse se releva et s’approcha de lui de sa démarche hésitante.
-Général ? Nous avons une nouvelle recrue, une orque.
Elle pointa du doigt vers la tente d’où le postérieur d’une orque dépassait en se dandinant légèrement.
Le tauren marmonna.
-Quand on pense que c’est la première impression qui compte…
Il se passe une main sur le visage puis s’approcha de la tente.
-Hum hum.
L’orque continua de trifouiller dans la tente. Le Général toussa plus fortement.
-Hum Hum !
Belrinne ressortit.
-Quoi ?! J’suis occupée !
-Je suis le Général Khrôm.
-Euh…
La guerrière se releva et s’épousseta rapidement puis se mit au garde à vous.
-Envoyée Belrinne M’sieur !
-Bien Belrinne. Bon, d’où viens-tu ?
L’orque tendit une lettre. Khrôm prit la lettre, l’ouvrit et la lu. :

Trom’ka Général du poing de Runthak.

La porteuse de cette lettre est votre nouvelle recrue. Belrinne, fille de Gerlosh, membre du clan Frostwolf.
Bien que ces capacités de combattante soit avérée, l’orque est sujette au manque de discipline et à la fierté mal placée. Elle aime bien prendre les devants et partir au combat ou à la chasse quand ça lui chante. Vous devrez être vigilants et l’entraîner. Elle a besoin d’apprendre la rigueur et la discipline. Il lui arrive de quitter un poste de surveillance pour mettre fin à une menace.
En dehors de ça, ses talents pour la lutte et le combat vous seront certainement d’une aide appréciable même si elle a encore beaucoup à apprendre. Je compte sur vous.

Nerlash, Commandant de l’armée de la nouvelle horde.
Runthak, Responsable d’Orgrimmar et du poing de Runthak.


Le tauren sourit en lisant la lettre. Il marmonna plus pour lui-même :
-Je vois…
Son regard se posa sur Belrinne. Elle était toujours au garde à vous.
-Bien, je vais te dicter les règles.
Premièrement, c’est moi qui commande, donc on écoute ce que je dis !
Deuxièmement, interdiction de quitter son post sans permission.
Troisièmement, interdiction d’attaquer les peuples de la région. On est pas là pour déclencher une guerre. Pas de Troggs, de nains ou d’ogres au tableau de chasse.
Voilà pour les grandes largueurs. Me suis-je bien fait comprendre ?
-Oui Général !
-Repos.
Le Général s’éloigna. L’orque poussa un soupir et se remit à ranger sa tente. »

L’orque laissa échapper un bâillement.
-Vla en gros l’histoire de mon arrivée et comment j’en suis arrivée là…
-Et beh, quelle histoire…T’avais pas plus court ?
-Si. Mais…C’était moins marrant !

_________________
- Lühanne, soins ! Mais qu'est-ce qu'tas foutue bordel ?
- Euh... Quoi ça ? < était afk > Han, j'ai eu une déco serveur !


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Belrinne du clan Frostwolf   

Revenir en haut Aller en bas
 
Belrinne du clan Frostwolf
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Sondage] Agents du SI:7, Mages du Kirin Tor
» Les Skavens du Clan Brackus
» La Horde Fumante de Scruitiss Sale Oeil du Glorieux Clan Skryre...
» Habbor offre un stickers gratuit si vous rejoignez son clan!
» La Traque, un Nouveau Régiment de Guerriers des Clan.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orbe Stellaire :: Présentation de votre ego IG-
Sauter vers: